Un hélico sans frictions..Bien c'est beecuuu moins marrant!!

Voler est toujours une expérience extraordinaire, qu'importe l'engin dans lequel on se trouve. Alors pourquoi ne pas partager ensemble ce moment...
Avatar de l’utilisateur
Blondy Poulpi
Messages : 125
Enregistré le : 01 Déc 2007 18:44
Localisation : Poulpi land
Contact :

Un hélico sans frictions..Bien c'est beecuuu moins marrant!!

Messagepar Blondy Poulpi » 05 Sep 2008 20:34

Alors vous allez me demander pourquoi un tel titre???? Bien oui laissez moi le temps de vous expliquer bande d'impatients NON MAIS OHHHHHHHHH

Comme vous le savez d'après mon pseudo je suis "aux commandes d'un tas kaki rustique des années 30!", pas faux!!!! :mrgreen: :mrgreen:
Mais bon ce tas kaki possède un pilote automatique (oui oui vous avez bien lu: un PA sur Gazelle) qui a pour but de frictionner les commandes.
Alors la je dis LA CLASSE INETERNACIONALEEEEEEE.

Bref, j'arrête de délirer. Je vais vous faire un petit récit sur mon vol aux commandes d'un Ecureuil de Biarritz Hélicoptère, le magnifique, l'unique, LE SPLENDIDE F-GHBV!!! et oui lui même (pour les retardataires ou les novices, veuillez vous reporter sur les topics qui y font référence)

Jeudi 28 Aout, 6h30 du matin, réveil en douceur. Mise en route du radar et direction le petit déjeuné, toilette et départ pour Auch.
Au programme 2h30 de route (voire 3h si vous tombez sur une chèvre qui avance pas entre Tarbes et Auch).
La météo du jour?? De bonnes conditions mais des brouillards persistants en matinée (brouillards...cela décrit assez mon syndrome céphalo-rectal que je me trimbale depuis la sortie du lit :) )

3h de route plus tard...(non nous n'avons pas croisé de chèvres mais cela est du au magnifique camion de la société qui se désintègre à partir de.......50km/h! non je déconne mais c'est pas loin) nous voila à Auch-Lamotte International Airport. Un terrain vachement simpatoch, demandez à Chouchi!! (hihi piti clin d'œil pour ma puce :oops: ), avec des DR400, des R44, LE MEILLEUR RESTO DE FRANCE QUI AFFICHE TOUJOURS COMPLET (enfin selon les dires du proprio) et au milieu de tout ça, un AS 350 BA.

BV était un révision pour un changement de HSI (me demandez pas ce que moi je ne connais que le RMI lol :mrgreen: ). Changement qui au final n'a pas était effectué. Nous avons du avec ma chiriiiiiiii amener le pilote la bas pour qu'il puisse le convoyer vers Biarritz.

Etant présent pour accompagner notre TCHOUTCHI durant la route, cette dernière m'a proposé de rentrer...en hélico. Géné comme tout je lui ai demander si elle était sure d'elle. Quelques minutes plus tard, elle se dirigea vers la soute de BV pour sortir les doubles commandes...wow que dire.... :oops:
Extrêment géné et heureux à la fois, je pris place à bord de la bete. Le pilote m'annonce: "on va faire le plein, je mange et on rentre".

Une fois le plein effectué, il me dit: "tu verras c'est comme une gazelle". Mouai.......perplexe, j'étais. J'avais écouté Miss Chouchi me raconter ses vols avec les doubles. Ce que j'en ai retenu???? Bien que le m'sieur BiVouille, il est très sensible du manche!!!!!

Installation à bord, explication de la mise en route, et le bébé se réveilla lorsque le m'sieur à coté de moi appuya sur le démarreur. La T4, les tours moteurs, les tours rotor augmentent doucement. Les vibrations se font sentir, ça y ai la mise en route est terminée. Les dernières vérifications sont effectuées, quand soudain quelques mots me sorte mon esprit de mes pensées: "OK, tu l'as"....Que dire.....C'est avec hésitation que je pose mes mains sur les commandes.

Je tire le pas général, je sens la machine se soulever, ça y ai elle est en statio! Et la, les amis.....................................................................................................................c'est parti pour le show. Les commandes sont môles pas du tout frictionnées. Vu de l'extérieur cela devait être un statio de toute BEAUUUUUUUUTEEEEEEEEEEEEE!!!! (D'ailleurs si vous voulez des conseils sur comment faire de la bonne mayonnaise avec un manche cyclique, envoyez moi des MP :mrgreen: :mrgreen: )
après ce statio d'anthologie, premier challenge pour moi: le demi-tour SUR PLACE. Non j'insiste sur le "sur place", parce que la il m'aura fallu trois stade de France pour pouvoir faire 180° :mrgreen:. Une fois effectué, je me déplace vers la piste, et la j'en ai bavé. A titre d'info, essayer de prendre les commandes après une bonne soirée arrosée et vous verrez le résultats (Attention l'alcool est dangereux pour la santé bien évidement).
Nous voila donc aligné en 36, et c'est le décollage chaotique mais décollage qui même. La le pilote me dis "bon je vais te le frictionner un peu, tu en chiera moins comme ça". J'étais 100% d'accord avec lui.

Pendant le transit, jusqu'à Biarritz, je me suis habitué à la sensibilité des commandes (enfin à la friction des commandes). Navigation direct en passant dans les zones de Dax, qui était actif (comme quoi les hélico Alat ça vole de temps en temps), passant verticale la balise BZ, nous voila en finale pour la piste 27 de LFBZ.
Enfin, finale c'est vite dit car un avion de Baboo était en train de remonter la 09. Oui la forcement ça marche moins bien.
Nous avons donc effectué une approche sur le H de Biarritz de l'hyper-espace. La finale se passe plutôt bien sauf que j'était trop haut et que nous avons fini à 10m au dessus du point de posé :roll:
Revenu à une hauteur de déplacement plus conventionnelle, revoici l'heure du roulage et du poser. Bon je vous avoue que le statio tenait mieux (2 stade de France et demi au lieu de trois :mrgreen: ). Au dessus du H, je baisse doucement le pas général et l'appareil se posa en douceur (si si je vous assure que c'est vrai!!!). Voila la coupure est effectuée...

Ce que je retiendrai de cette journée et de ce vol, premièrement faire la route derrière une chèvre entre Tarbes et Auch c'est pas cool et deuxièmement un hélico sans friction...Bin c'est beeecuuuuuuuu moins marrant.

Encore un grand merci à ma chérie ainsi qu'au pilote sans qui ce vol inoubliable n'aurai pas eu lieu.

Et puis je n'ai qu'une chose à dire: le tas kaki rustique des année 30, c'est quand même mieux que l'écureuil!!!!!! (non pas taperrrrrr moiiiiiiiiiiiiii)
Non c'est une joke (blague) comme le dirai nos amis Québécois.
Encore merci à tous les deux.

Et à bientôt entre deux traversées de mers ou d'océans!!!
Blondy Poulpi alias le poulpe transgénique!!!!!


poulpes aux cheveux blonds aux commandes d'un tas kaki rustique des années 30!

Avatar de l’utilisateur
T-BIRD
Dictateur en chef
Messages : 6855
Enregistré le : 08 Nov 2005 00:50
Localisation : Sur le Tarmac derrière mon APN
Contact :

Messagepar T-BIRD » 05 Sep 2008 20:58

:mrgreen:
:lol: :lol: :lol:
PTMDR



je me suis bien marré avec ton récit Poulpy boy...

Moi je l'aime bien aussi le tas kaki rustique des années 30... ;)
"C'est flou mais précis..." T-BIRD photographe débutant...
Image
Mes Tagazous... ;) Ma galerie perso... ;)

Jérôme
Screener Holding Point
Messages : 1292
Enregistré le : 30 Aoû 2006 23:21
Localisation : Plabennec

Messagepar Jérôme » 06 Sep 2008 13:50

Pas mal oui :) :mrgreen:
Image

CharlieBravo
Messages : 916
Enregistré le : 08 Nov 2005 21:34
Localisation : Bayonne
Contact :

Messagepar CharlieBravo » 07 Sep 2008 22:04

ce fut un plaisir mon tit homme!!! :)

Avatar de l’utilisateur
FLYBOY
Messages : 22
Enregistré le : 07 Juil 2008 22:01

Re: Un hélico sans frictions..Bien c'est beecuuu moins marra

Messagepar FLYBOY » 08 Sep 2008 20:37

Blondy Poulpi a écrit :Alors vous allez me demander pourquoi un tel titre???? Bien oui laissez moi le temps de vous expliquer bande d'impatients NON MAIS OHHHHHHHHH

Comme vous le savez d'après mon pseudo je suis "aux commandes d'un tas kaki rustique des années 30!", pas faux!!!! :mrgreen: :mrgreen:
Mais bon ce tas kaki possède un pilote automatique (oui oui vous avez bien lu: un PA sur Gazelle) qui a pour but de frictionner les commandes.
Alors la je dis LA CLASSE INETERNACIONALEEEEEEE.

Bref, j'arrête de délirer. Je vais vous faire un petit récit sur mon vol aux commandes d'un Ecureuil de Biarritz Hélicoptère, le magnifique, l'unique, LE SPLENDIDE F-GHBV!!! et oui lui même (pour les retardataires ou les novices, veuillez vous reporter sur les topics qui y font référence)

Jeudi 28 Aout, 6h30 du matin, réveil en douceur. Mise en route du radar et direction le petit déjeuné, toilette et départ pour Auch.
Au programme 2h30 de route (voire 3h si vous tombez sur une chèvre qui avance pas entre Tarbes et Auch).
La météo du jour?? De bonnes conditions mais des brouillards persistants en matinée (brouillards...cela décrit assez mon syndrome céphalo-rectal que je me trimbale depuis la sortie du lit :) )

3h de route plus tard...(non nous n'avons pas croisé de chèvres mais cela est du au magnifique camion de la société qui se désintègre à partir de.......50km/h! non je déconne mais c'est pas loin) nous voila à Auch-Lamotte International Airport. Un terrain vachement simpatoch, demandez à Chouchi!! (hihi piti clin d'œil pour ma puce :oops: ), avec des DR400, des R44, LE MEILLEUR RESTO DE FRANCE QUI AFFICHE TOUJOURS COMPLET (enfin selon les dires du proprio) et au milieu de tout ça, un AS 350 BA.

BV était un révision pour un changement de HSI (me demandez pas ce que moi je ne connais que le RMI lol :mrgreen: ). Changement qui au final n'a pas était effectué. Nous avons du avec ma chiriiiiiiii amener le pilote la bas pour qu'il puisse le convoyer vers Biarritz.

Etant présent pour accompagner notre TCHOUTCHI durant la route, cette dernière m'a proposé de rentrer...en hélico. Géné comme tout je lui ai demander si elle était sure d'elle. Quelques minutes plus tard, elle se dirigea vers la soute de BV pour sortir les doubles commandes...wow que dire.... :oops:
Extrêment géné et heureux à la fois, je pris place à bord de la bete. Le pilote m'annonce: "on va faire le plein, je mange et on rentre".

Une fois le plein effectué, il me dit: "tu verras c'est comme une gazelle". Mouai.......perplexe, j'étais. J'avais écouté Miss Chouchi me raconter ses vols avec les doubles. Ce que j'en ai retenu???? Bien que le m'sieur BiVouille, il est très sensible du manche!!!!!

Installation à bord, explication de la mise en route, et le bébé se réveilla lorsque le m'sieur à coté de moi appuya sur le démarreur. La T4, les tours moteurs, les tours rotor augmentent doucement. Les vibrations se font sentir, ça y ai la mise en route est terminée. Les dernières vérifications sont effectuées, quand soudain quelques mots me sorte mon esprit de mes pensées: "OK, tu l'as"....Que dire.....C'est avec hésitation que je pose mes mains sur les commandes.

Je tire le pas général, je sens la machine se soulever, ça y ai elle est en statio! Et la, les amis.....................................................................................................................c'est parti pour le show. Les commandes sont môles pas du tout frictionnées. Vu de l'extérieur cela devait être un statio de toute BEAUUUUUUUUTEEEEEEEEEEEEE!!!! (D'ailleurs si vous voulez des conseils sur comment faire de la bonne mayonnaise avec un manche cyclique, envoyez moi des MP :mrgreen: :mrgreen: )
après ce statio d'anthologie, premier challenge pour moi: le demi-tour SUR PLACE. Non j'insiste sur le "sur place", parce que la il m'aura fallu trois stade de France pour pouvoir faire 180° :mrgreen:. Une fois effectué, je me déplace vers la piste, et la j'en ai bavé. A titre d'info, essayer de prendre les commandes après une bonne soirée arrosée et vous verrez le résultats (Attention l'alcool est dangereux pour la santé bien évidement).
Nous voila donc aligné en 36, et c'est le décollage chaotique mais décollage qui même. La le pilote me dis "bon je vais te le frictionner un peu, tu en chiera moins comme ça". J'étais 100% d'accord avec lui.

Pendant le transit, jusqu'à Biarritz, je me suis habitué à la sensibilité des commandes (enfin à la friction des commandes). Navigation direct en passant dans les zones de Dax, qui était actif (comme quoi les hélico Alat ça vole de temps en temps), passant verticale la balise BZ, nous voila en finale pour la piste 27 de LFBZ.
Enfin, finale c'est vite dit car un avion de Baboo était en train de remonter la 09. Oui la forcement ça marche moins bien.
Nous avons donc effectué une approche sur le H de Biarritz de l'hyper-espace. La finale se passe plutôt bien sauf que j'était trop haut et que nous avons fini à 10m au dessus du point de posé :roll:
Revenu à une hauteur de déplacement plus conventionnelle, revoici l'heure du roulage et du poser. Bon je vous avoue que le statio tenait mieux (2 stade de France et demi au lieu de trois :mrgreen: ). Au dessus du H, je baisse doucement le pas général et l'appareil se posa en douceur (si si je vous assure que c'est vrai!!!). Voila la coupure est effectuée...

Ce que je retiendrai de cette journée et de ce vol, premièrement faire la route derrière une chèvre entre Tarbes et Auch c'est pas cool et deuxièmement un hélico sans friction...Bin c'est beeecuuuuuuuu moins marrant.

Encore un grand merci à ma chérie ainsi qu'au pilote sans qui ce vol inoubliable n'aurai pas eu lieu.

Et puis je n'ai qu'une chose à dire: le tas kaki rustique des année 30, c'est quand même mieux que l'écureuil!!!!!! (non pas taperrrrrr moiiiiiiiiiiiiii)
Non c'est une joke (blague) comme le dirai nos amis Québécois.
Encore merci à tous les deux.

Et à bientôt entre deux traversées de mers ou d'océans!!!
Blondy Poulpi alias le poulpe transgénique!!!!!


:D Ben ça, c'est parce que t'as pas débuté sur AL II: la mayonnaise est un art qu' un manche mou ne saurait ignorer! :mrgreen: :mrgreen: J'ai quand même souvenir de mon jeune temps dans l'ALAT, que la "cuisse de poulet" est d'un inconfort reconnu(surtout à l'arrière: où tu mets tes jambes?), qu'entre le viseur T200/viviane/systême EVICA pour le HOT etc...il te faut un chausse pied pour te glisser dedans et encore, il ne te manque plus qu'une paire de JVN sur le casque pour accrocher ta tête dans les fils, les manettes et ces optionnels...
L'écureuil n'a certes pas de freins magnetiques ou de PA, mais au niveau confort de vol et espace à l'intérieur, c'est quand même bien mieux... :mrgreen: 8)

:arrow: Au fait, la cuisse de poulet, c'est la gazelle( dixit les amerlocs)

Avatar de l’utilisateur
tesgo
Messages : 268
Enregistré le : 08 Nov 2005 21:34
Localisation : Jamais loin de Concorde
Contact :

Messagepar tesgo » 10 Sep 2008 00:38

Excellent ce récit :lol: :lol:
Amaury

Un de mes grands reves : survoler la presqu'ile de Crozon et Camaret à bord d'un Oiseau

.....Concorde for Ever.....


Retourner vers « Au dessus des Tarmacs »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité